Bientôt un an de traitement – des nouvelles!

Avez-vous vu passer l’année? Pas moi! J’ai l’impression que l’été 2020 était hier. Il me semble que les derniers mois ont passé comme un éclair, malgré la pandémie. En août, cela fera un an que je suis participante de l’étude d’Innovaderm sur le nouveau médicament visant à traiter la pelade. Et comme ma condition a changé au cours des dernières semaines, j’avais envie de vous donner des nouvelles!

Lors de mon dernier rendez-vous, souvenez-vous, la dermatologue qui me suit avait remarqué une évolution de la repousse de mes cheveux. Des continents de la mappemonde qui orne ma tête se touchaient désormais. Ce qu’on ne savait pas encore, cependant, c’était si c’était une variation normale de la pelade ou si c’était vraiment le médicament qui commençait à faire effet.

Les semaines ont passé et j’ai eu de belles surprises! Non seulement, je vois que les cheveux poussent de plus en plus (pas encore partout, mais ça évolue positivement), mais en plus, j’ai retrouvé mes sourcils! Ça, ça me comble de joie, car je dois avouer que, sans sourcils, on a l’air malade… Ça encadre le visage! Je suis heureuse de ne pas avoir à me ruer sur mon crayon à sourcils, le matin! 😉

Je suis de plus en plus optimiste quant à mes chances de retrouver une chevelure digne de ce nom. J’aimerais au moins recommencer à les laisser pousser, même si je dois camoufler quelques trous, comme avant la pandémie. Je sens que ça s’en vient! ☺️

En attendant, j’assume de plus en plus ma tête rasée et j’ose davantage la montrer. D’ailleurs, il y a deux semaines, j’ai eu la chance de travailler avec une merveilleuse photographe, Stéphanie Lachance, qui m’a suggéré de faire deux projets créatifs, inspirés par la mode punk et le style steampunk. Je vous invite par ailleurs à me suivre sur Instagram, pour découvrir mes projets!

Cette semaine, j’ai même osé auditionner avec ma tête différente! C’est une grosse étape, pour moi. Je chemine, je chemine! Je me rends compte des étapes que je franchis et de celles qui sont encore devant moi. Je tolère bien les photos et le fait de les publier, car je ne vois pas les gens les (me) regarder. En vidéo, c’est plus difficile, mais j’y arrive, petit à petit. (J’ai encore du mal à me regarder moi-même!) En voiture, quand j’ai chaud, il m’arrive de retirer mon couvre-chef, mais cela me stresse, si je suis à l’arrêt, à une lumière. J’ai l’impression qu’on me voit davantage que lorsque je suis en mouvement. 🙈 Or, je ne suis pas encore rendue à me balader tête nue, ni dans la rue ni quand je vais faire des courses. Le regard d’autrui sur ma tête atypique me cause encore du stress! Je me laisse le temps de franchir les étapes, une à une. Je sais que c’est progressif, alors je respecte mon rythme. Chaque chose en son temps!

Je continue à croire que ce qui fait qu’une personne est belle, c’est la lumière dans ses yeux. Je tente donc de cultiver mon feu intérieur… 🔥

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s