Démocratiser le port de la prothèse capillaire

Comme vous le savez peut-être, je suis chanteuse et comédienne. Vivant avec la pelade depuis mon jeune âge, ce n’est que depuis 2016 que j’ai dû me familiariser avec l’univers des perruques, que je préfère appeler « prothèses capillaires ».

Porter une prothèse, lorsqu’on perd ses cheveux, est un choix tout à fait personnel. Or, quand on découvre le véritable « buffet » qui s’offre à nous, quand on explore ce domaine, on devient un peu folle! Je pourrais passer des heures sur les sites de prothèses, à rêver de mon prochain look! Ça me rappelle ces belles années où j’avais le bonheur de donner carte-blanche à ma coiffeuse!

La semaine dernière, en revenant du travail, je suis tombée sur cette entrevue avec la coiffeuse Achaia Saget. J’ai tellement aimé l’entendre, au sujet du bien qu’elle apporte à sa clientèle, avec sa grande variété de prothèses!

La perruque n’est pas seulement l’affaire des artisans de la scène, de la télé ou du cinéma. En fait, on peut croiser – sans nécessairement le savoir – un nombre grandissant de femmes dans la rue qui en portent, car c’est une mode qui commence à s’implanter de plus en plus chez nous, selon Achaia Saget, spécialiste de la coiffure des femmes noires et métissées. « C’est juste le fun de changer de tête. On a cette possibilité de faire différents styles de coiffures, on a cette possibilité de s’exprimer », souligne celle qui est également coiffeuse sur le plateau de l’émission Star académie.

(Via le site d’Ici Radio-Canada)

À la fin de l’entretient, elle raconte que sa plus belle journée au travail était la journée même de l’entrevue, alors qu’elle a placé une prothèse sur la tête d’une femme vivant avec l’alopécie. C’est très touchant, la façon dont elle le raconte!

Je vous invite à écouter l’entrevue en cliquant ici.

Dernièrement, j’ai acheté une prothèse assez coûteuse en ligne. Erreur! Elle est trop grande pour moi, si bien que je doute que je vais pouvoir la porter et ce n’est pas remboursable. 😔 Cette semaine, j’ai rendez-vous dans une boutique de Montréal pour aller en essayer d’autres, pour le plaisir, en espérant avoir un coup de cœur. J’ai envie de changer de tête!

Alors, que vous portiez une prothèse ou pas, soyez fière d’oser! Ça fait partie de nos privilèges de personnes vivant avec l’alopécie. Il n’y en a pas tant que ça, alors… profitons!

*Mise à jour: Une amie m’a offert les prothèses capillaires que sa maman a portées pendant ses traitements de chimiothérapie. Je les ai essayées et la rouquine me plaît vraiment beaucoup! Ça fait vraiment changement des autres que j’ai. Youpi! Du nouveau! Je vous mets des photos plus bas!

Vous pouvez suivre Achaia Saget sur Instagram. Du coup, profitez-en pour vous abonner à propre mon propre compte Instagram!

Source photo: Joël Lemay / Agence QMI

Prothèse European Naturals Wig Collection by Thomas Charles
Les Bonnets Joy, par Manon Lebel, Coiffeuse colorée humaniste
Prothèse European Naturals Wig Collection by Thomas Charles
Prothèse European Naturals Wig Collection by Thomas Charles
Prothèse European Naturals Wig Collection by Thomas Charles
Les Bonnets Joy, par Manon Lebel, Coiffeuse colorée humaniste

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s