Le tsunami des Oscars se poursuit!

Parce que, depuis l’événement du Gala des Oscars, ça bouge beaucoup de mon côté… J’ai été invitée à parler de mon expérience avec l’alopécie dans le cadre d’un reportage à CTV (je vous mets le lien plus bas). Aujourd’hui, j’ai également une entrevue pour le fil de nouvelles de la chaîne Noovo!

Parce que, depuis 2016, j’ai décidé de lever le voile sur mon alopécie pour éduquer, dédramatiser, sensibiliser et contribuer à la création d’une communauté.

Parce que, hier soir, j’ai reçu ce message d’une téléspectatrice de CTV, qui m’a fait monter les larmes aux yeux… C’est un message parmi tant d’autres que je reçois chaque mois, mais il résonne si fort en moi…

Pour cela, je continuerai à parler, haut et fort.

Têtes libres, soyons uniques, fières et fortes! ✊🏼❤️✌🏼🥰

Message reçu d’une téléspectatrice ayant vu le reportage à CTV.

Traduction:

“Merci pour le partage, vous m’avez donné la force de partager mon histoire d’alopécie sur Facebook. J’ai toujours eu tellement honte de ma perte de cheveux, mais en partageant mon histoire, je peux commencer à guérir ❤️❤️❤️”

Voici l’entrevue à CTV. Vous pouvez vous rendre à 2:00 pour le topo montréalais.

février 2018

Wow! C’est trop chouette de lire ce billet! Merci pour les trucs et surtout, L’ESPOIR!

Pelade Douce

Le temps passe si vite !

Je m’aperçois en gérant un autre de mes blogs qu’il y a de temps en temps des visiteurs ici, alors je me dois de faire un petit point plein d’espoir 2 ans plus tard

En mai 2016, crâne rasé et pelade toujours active, une quinzaine de trous après le début, j’ai pris la décision de devenir végétalienne 🌱 sur le plan de mon alimentation. Il FALLAIT que je trouve une cause à cette pelade, une cause physiologique, alors je me suis dit pourquoi ne pas mettre ça sur le compte des perturbateurs endocriniens et de la mauvaise alimentation bourrée de pesticides et d’antibiotiques qu’on nous fait ingurgiter ?

Je décide donc d’arrêter la viande, le poisson, les oeufs & le lait (sous toutes ses nombreuses formes). Je découvre une quantité de nouvelles saveurs, de recettes, d’aliments dont je ne soupçonnais même pas…

Voir l’article original 495 autres mots